Mensuel internet des micro et nano aquariums récifaux

La sécurité électrique, 2ème partie


Rubrique : On ne plaisante pas avec la sécurité !
Auteur : JLC
Niveau : Tous

La réalisation pratique

Passons maintenant à la réalisation pratique de notre installation électrique. Je vous propose deux schémas d’installations que vous pourrez adapter à votre besoin. La solution n°1 (transformateur d’isolement) est la plus sûre cependant le transformateur n’est pas facilement disponible et comme sa puissance le limite à des installations modestes, je propose aussi une solution de repli utilisant simplement des interrupteurs différentiels.

Solution N°1 : Le transformateur d’isolement

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

La base de l’installation est donc le transformateur d’isolement. Sa fonction est essentielle car celui-ci isole les conducteurs phase et neutre de la terre. Ainsi toucher un conducteur ne fait que le référencer au potentiel terre et celui-ci devient alors le neutre provisoire de l’installation (il ne faut bien entendu ne pas faire cette expérience). Les risques d’électrocution sont ainsi nuls tant que l’installation est en bon état. Le seul petit défaut de l'installation est l’absence de signalisation d’une fuite entre un conducteur et la terre. Je vous propose donc de mettre deux voyants néons en série entre les conducteurs, la terre sera relié au point milieu par un bouton poussoir. Attention utilisez uniquement des voyants néons et pas des voyants à filaments incandescents. Les potentiels des deux voyants vont s’équilibrer (chacun des conducteurs va se fixer à environ 110 Volts de la terre) et les deux voyants néons vont s’allumer, cela indique que l’installation fonctionne correctement. Le bouton sert de test : En cas de fuite, un conducteur va se référencer à la terre et un des deux voyants s’éteint signalant le défaut. Vous êtes toujours protégé mais il faut rapidement trouver la panne. Il suffit de débrancher les appareils un à un pour trouver le responsable (et si tous les appareils sont débranchés il peut s’agir du voyant lui-même). La terre de protection est, bien entendu, câblée sur les prises équipées de terre. Une plaque conductrice en inox raccordée à cette terre plonge en permanence dans l’aquarium (si ce n’est pas le cas le défaut ne sera pas signalé). Des disjoncteurs bipolaires 6A sont ajoutés pour éviter la destruction des équipements, ceux-ci sont également utiles pour couper tout ou une partie de l’alimentation des équipements.

Coût estimatif d’une installation type :

* Transformateur 500 VA (faire l’adition de toutes les puissances du matériel électrique) : 85 euro.

* Prises environ 40 euro

* Disjoncteurs environ 30 euro

* Boîtier environ 30 euro

* Divers 15 euro

Total environ 200 euro (pour une installation inférieure à 500 VA), je trouve que cela n’est pas très cher pour le service rendu.

Solution N°2 : Les disjoncteurs différentiels

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Dans cette installation ce sont les interrupteurs différentiels qui sont chargés d’apporter la sécurité de fonctionnement et la protection des personnes. L’installation est plus facile à réaliser car le matériel est disponible dans les magasins de bricolage. Cependant ce type de protection possède deux inconvénients :

Les chocs électrique ne sont pas évités (je ne ferai pas l’expérience de déclencher un disjoncteur différentiel 30 mA volontairement).

Une fuite, c’est à dire un défaut, entraîne immédiatement le déclenchement du différentiel et la coupure du circuit responsable. Cela n’était pas le cas avec le transformateur d’isolement qui signalait simplement le défaut en éteignant un voyant. Cela peut s’avérer catastrophique pour votre aquarium pendant les longues absences.

Contre le premier point, il n’y a, hélas, aucune parade, il faut souhaiter que le différentiel déclenche rapidement ! Pour le second, en revanche, il est possible d’éviter la catastrophe d’une coupure définitive. Pour cela je vous propose de placer plusieurs différentiels et de placer les équipements ayant la même fonction sur des branches protégées par des différentiels différents. Ainsi l’arrêt d’une pompe n’entraine pas l’arrêt de tout le brassage, etc.

Pour réduire les coûts le schéma proposé utilise des interrupteurs différentiels et un unique disjoncteur, cependant une sécurité renforcée utiliserait un disjoncteur par interrupteur différentiel (ou bien des disjoncteurs différentiels). La terre de protection est impérativement câblée sur toutes les prises et référence aussi l’aquarium via une plaquette inox plongeant dans l’eau.

Coût estimatif d’une installation type :

* Interrupteurs différentiels : 70 euro.

* Prises environ 40 euro

* Disjoncteur environ 10 euro

* Boîtier environ 30 euro

* Divers 10 euro

Total environ 160 euro

Conclusion

J’espère que cet article vous éclaire (!) sur les risques électriques et la nécessité de réalisation d’une installation sûre. La solution N°1 est très préférable, la solution N°2 un minimum à faire pour tout aquariophile responsable. N’hésitez pas à me questionner pour la réalisation de votre boîtier électrique.

5 commentaires:

Tech Récif a dit…

Salut

Juste une petit problème:
les disjoncteurs différentiels, j'ai déjà essayés et lorsque qu'un disjoncteur se déclenche, ils se déclenchent tous !!!

Alors si quelqu'un a une autre solution

Merci A+
Williams
www.techrecif.com

JLC a dit…

Comment as-tu branché les différentiels ?

JLC a dit…

La solution est couteuse mais existe : Le système STOP AND GO de réarmement automatique de différentiel.

toto a dit…

Bonjour,

J'ai deux question.

Existe t il des prolongateurs équipés de différentiels (ou transfo d'isolement)? J'ai rien trouvé au magasin.

Et est ce que le différentiel du compteur électrique (30mA) m'a pas le même effet protecteur ?

JLC a dit…

Cela existe. Il faut chercher dans les magasins spécialisés ou une recherche sur internet (mots clés multiprises différentiel 30mA). Par exemple ce produit étanche : http://www.cheville.fr/dhtml/produit-quincaillerie-console-3-prises-disjdifferentiel--30ma-cable-3x2-5-5m-60938-0.php
Effectivement le différentiel du compteur général à la même effet s'il est bien de calibre 30mA. Il faut aussi vérifier que l'aquarium est bien branché sur ce circuit par un appuis sur le bouton 'Test' du différentiel.