Mensuel internet des micro et nano aquariums récifaux

Management et restauration des récifs coralliens

Auteur: System c
Rubrique: échos du récif
Niveau: tous



MANAGEMENT ET RESTAURATION DES RECIFS CORALLIENS:
Exemples d'activité de repeuplement et de restauration des récifs coralliens par l'action d'O.N.G comme REEFKEEPERS ou REEF CHECK qui agissent pour un développement et une exploitation durable des récifs coralliens.






PREAMBULE:

Les récifs coralliens sont le deuxieme écosysteme le plus riche biologiquement après les forets tropicales humides.
Ils produisent à la fois des ressources alimentaires pour plus de 450 millions de personnes, des protections contre les vagues des typhons, des lieux de vacances pour les touristes et surtout la base de la peche mondiale (25% des poissons mondiaux se trouvent à proximité des récifs coralliens)

Les récifs coralliens font face à une crise globale due au réchauffement climatique, à la pollution et aux rejets divers, à la surexploitation des ressources et aux pratiques de peche destructives (cyanure, dynamite) , entre autres.
L'industrie aquariophile endommage aussi, mais secondairement les récifs coralliens, en déstabilisant légérement l'écosysteme par les prélèvements, même si ceux-ci restent mineures.


Une des solutions pour réduire l'impact de la surexploitation des ressources, est de trouver des méthodes et projets pour reconstruire les stocks de poissons de bouche et assurer la réhabilitation des zones où les coraux ont régréssé toujours dans le but d'assurer un développement durable des ressources des récifs.
Ce sont les actions qu'ont entrepris REEFKEEPERS et REEF CHECK, des O.N.G qui se consacrent à la restauration et à la protection des récifs coralliens en créant des projets permettant de pallier à la disparition de ces ressources marines, si essentielles pour l'humanité.

Ces O.N.G ont mis en place notamment deux projets:
1) l'un sur LE PROJET DE CAPTURE, D'ELEVAGE ET DE RELACHE DES POST-LARVES DE POISSONS
2) l'autre sur la RECONSTRUCTION ARTIFICIELLE DE PORTIONS DE RECIFS CORALLIENS





Voici les deux types de projets mis en place et expliqués sommairement:



1) LE PROJET DE CAPTURE, D'ELEVAGE ET DE RELACHE DES POST-LARVES DE POISSONS:

Ce projet a pour but de reconstruire les stocks de poissons d'ornement destinés à la bouche jusqu'à leur niveau normal, dans des zones protégées aux Phillippines et en Indonésie. Ce projet permettrait de créer des pecheries auto-suffisantes et durables pour les populations locales.
-Les vertus économiques sont multiples: en formant certains membres de la population locale à ce type d'élevage, des emplois sont créés ainsi que des ressources. Des pecheurs peuvent alors arréter de prélever dans le milieu naturel pour se consacrer à l'élevage. Ceci entraine une réduction de la pression sur l'écosysteme.
-Le fait de relacher régulierement dans la nature des juvéniles de poissons à potentiel alimentaire permet de maintenir un stock constant , et permet aux pécheurs locaux de mieux vivre de leur peche tout en garantissant une exploitation durable.
- Les juvéniles à potentiel commercial sur le marché aquariophile peuvent permettre à la ferme de rentabiliser son activité.

L'impact de prélevements des larves est tres faible pour l'écosysteme récifal: 90% des larves sont dévorées avant d'arriver sur le récif, et sur 1000 larves prélevées en moyenne par nuit sur un récif donné, l'impact écologique est tres faible et sans conséquence.
Les scientifiques s'accordent pour dire qu'il faut capturer les larves au moment ou elles retournent sur le récif. Il est alors certain qu'elles y ont leur place, et on peut envisager de les élever en ferme pour les relacher ensuite sur ce meme récif.
Ceci implique que chaque ile doit posséder sa ferme d'élevage, afin de tenir compte des écosystèmes spécifiques et ne pas risquer de les perturber par des exports intempestifs d'animaux.


Post-larves en attente de relachement




Evolution d'une larve de Zebrasoma Veliferum
8 jours 1 mois 4 mois

Cycle de vie des post-larves:







2) LA RECONSTRUCTION ARTIFICIELLE DE PORTIONS DE RECIFS CORALLIENS

Que cela soit en raison des activités directes des hommes (surexploitation des ressources, tourisme, peche avec des moyens illégaux, sédimentation), des effets associés (réchauffement de la planete et des mers, El Nino) ou de phénomènes naturels (tempetes), les récifs coralliens souffrent partout.
Les effets de cette destruction sont conséquents tant sur le tourisme que sur la capacité des récifs à subvenir aux besoins des populations humaines, que cela soit la nourriture ou la protection offerte par des barrieres saines capables de s'autoréparer.

Il existe des opportunités de renverser cette tendance, par la mise en place d'opérations de culture coralliennes et de reconstruction artificielle des récifs, avec la participation active des populations locales, avec pour avantages:
- l'éducation des populations locales sur l'importance et la valeur du corail, ce qui facilite sa protection
- la valorisation du corail permet d'envisager son exploitation durable
- la création d'une activité économique pour les populations locales
- la production artificielle de colonies coralliennes permet la restauration de récifs locaux détruits, voire l'exportation vers les marchés aquariophiles sans l'impact du prélèvement incontrolé
- aucune technologie lourde n'est nécessaire et des capacités de production importantes sont possibles


Voici un exemple de fermage d'élevage de corail par des pécheurs réalisé aux Philippines avec les populations locales en 2003 et supervisé par des biologistes:

Le prélèvement des souches mère se fait en milieu naturel:

Puis ces boutures sont fixés par les femmes des pécheurs: montage des boutures sur leur support avec du fil de fer

Les boutures ainsi préparées sont réparties dans divers enclos en fonction de leur stade de développement ou de leur besoins environnementaux

En quelques semaines , les boutures encroutent leur support et commençent à pousser et à former des branches
:

Cette technique est aussi utilisé sur de grandes échelles par d'autres fermes d'élevage de coraux comme ici aux iles Salomon: avec une croissance d'un centimetre par mois en moyenne pour les especes du type Acropora, le développement est rapide et il est rapidement possible d'obtenir une autarcie dans la production:





POUR CONCLURE

Ce genre de projets nécessite les moyens suivants pour etre réalisable:
- l'appui et le support actif de résidents locaux
- l'appui des autorités locales
- la sélection de sites aptes à la restauration et/ou à l'élevage
- le recrutement d'éleveurs locaux
- la formation de ces éleveurs et leur encadrement technique
- La disposition de plongeurs familiarisés avec la manipulation et le bouturage du corail
- les moyens financiers nécessaires
Ce type d'action est déjà régulierement menée aux Philippines, aux iles Salomon, entre autres.

La nécessité d'un développement durable pour agir en faveur de la protection de l'écosysteme corallien est clairement apparue depuis quelques années. Nombreux sont ceux qui comprennent maintenant que les impacts de l'homme sur la planete et ses ressources sont profonds et induisent des effets à long terme, parfois déjà irréversibles, tant sur l'environnement, que sur l'humanité elle-même.

1 commentaire:

Gwen a dit…

Bonjour!!
J'aimerai connaitre le nom de l'auteur concernant cet article (pour ma partie bibliographie dans mon rapport)
Merci de me répondre
Gwen